Comment Utiliser un Pluviomètre ?

N’hésitez pas à consulter notre comparatif ici : guide d’achat pluviometre

Les plantes des jardins sont généralement sujettes aux différents changements climatiques et météorologiques. Le devenir des plantes est souvent menacé. Faites vous-même vos prévisions en vous servant d’un pluviomètre.

Comment Utiliser un Pluviomètre

Il est donc indispensable de savoir le dispositif dont il s’agit et son utilisation. Voici quelques informations qui pourront vous aider.

Qu’est-ce qu’un pluviomètre ?

Le pluviomètre est un appareil qui sert à évaluer la pluviométrie, c’est-à-dire qu’il sert à recueillir de l’eau de pluie dans le but de déterminer la quantité de pluie dans un lieu donné. Il s’agit d’un instrument qui permet de mesurer le débit d’eau de pluie dans un endroit précis et pendant un certain temps. Il se présente généralement sous la forme d’un entonnoir ou d’une éprouvette en forme de cylindre gradué. Il peut être manuel ou automatique, avec une station de météo.

Utilisation d’un pluviomètre

Nous considérons un pluviomètre classique, cylindrique avec un flotteur à stylet. Chaque fois que la pluie tombe, le pluviomètre recueille de l’eau dans son réservoir, et plus l’eau augmente, plus le flotteur monte et le stylet auquel il est associé effectue une transcription de cette montée sur un type de diagramme. Une fois plein, le pluviomètre effectue un vidage de l’eau par un tuyau appelé siphon. L’eau chemine jusqu’à un bidon servant à recueillir l’eau de pluie. Dès que le pluviomètre est vide, le stylet revient à zéro et décrit en hauteur une droite. Il reprendra le même scénario s’il pleut à nouveau.

Pour d’autres pluviomètres, quand il pleut ou, quel que soit le type de précipitations, le pluviomètre recueille dans sa partie supérieure l’eau qui s’accumule dans le tube. Il s’agit d’une sorte de couvercle qui empêche l’évaporation de l’eau. Le niveau d’eau est marqué par les graduations que vous devez ensuite lire et reporter.

A voir aussi : Comment Mesurer la Quantité de Pluie Tombée ?

Comme cela peut arriver lors de la prise de toute mesure, les données traduites par un pluviomètre peuvent aussi contenir des erreurs. Celles-ci sont généralement minimes et n’ont pas de graves impacts sur l’interprétation globale des déductions sur le climat. Néanmoins, vous devez prendre en compte certaines règles pour bien utiliser votre pluviomètre.

Parfois, les erreurs peuvent provenir d’un défaut de conception du dispositif, mais elles sont minimes. Les erreurs les plus importantes proviennent de l’installation et de l’utilisation, mais aussi de l’environnement. L’endroit où vous installez votre pluviomètre est le plus important des facteurs. Il doit être installé à 0,5 m au moins du sol et ne dépassera pas la hauteur de 2 m. Vous devez vous assurer que le sol est assez plat et que le ciel est complètement à découvert. Sachez que la présence à proximité d’arbres peut aussi fausser les données. Les gouttes d’eau dégoulinant des feuilles d’arbres dans le pluviomètre donneront des résultats erronés.

Pour utiliser un pluviomètre, il faut pouvoir être capable d’interpréter les mesures, mais surtout savoir les conditions à réunir pour obtenir de bons résultats. Cet instrument vous permettra de déterminer la quantité exacte de pluie tombée dans votre jardin. Vous saurez ainsi adapter à vos plantes l’arrosage qu’il leur faut.

A regarder aussi : Test et Avis Pluviomètre avec Titulaire de Warkhome